Un hommage à la fatigue chronique

Je me suis cherché et je me suis trouvé. Un hommage à la fatigue chronique!

Après tant effort et de courage, je me suis soulagé

Je me suis mise à chercher mon enfant et je l’ai sécurisé

En le trouvant, j’ai pleuré

Pourquoi l’avais-je oublié ? Il avait tant de choses à me dire

Terrifié de voir justement ce qu’il avait à me raconter

Mon corps s’est mis à faiblir, je l’ai tué pour oublier

Placer dans un coffre-fort

Il m’a obligé d’aller voir ce qui se cachait au fond de moi

Il voulait me soulager, me libérer

De cette souffrance que je ne pouvais plus retenir

Avec tant de peine, je me suis retrouvé

Avec tant de peine, je me suis effondré

Avec tant de peine, je me suis reconnu

Avec tant de peine, je me suis souvenu

Je m’accrochais pour avancer

Là, était devenue ma façon de vivre

Pour surmonter l’enfant perdu

Donner espoir, d’accepter la réalité

Avec tant d’audace, je me suis retrouvé

Avec tant d’audace, je me suis remonté

Avec tant d’audace, je me suis soulagé

Avec tant d’énergie, je me suis libéré…

Johanne