8 conseils de méditation guidée

RESTEZ EN DOUCEUR

La méditation est une progression de jour en jour, alors, restez en douceur avec vous-même. Elle demande du temps et de la patience. Ne visez pas une performance ou un but. Chaque pas que vous franchissez est un pas vers le bien-être et non vers une réussite.

Débuter par un 2 minutes ensuite 5 et augmenter chaque semaine cela augmentera votre confiance. Ne laissez pas votre mental vous distraire par des paroles négatives. Persévérer avec douceur, avec désir, c’est par le désir qu’on poursuit le chemin du continu.

TROUVER UN ENDROIT QUI VOUS PARLE

Trouver un endroit qui vous parle. Je vous suggère le même endroit au tout début ensuite quand la confiance est établie, vous pourrez méditer dans des endroits différents.  Créer l’endroit que vous aimez vous y retrouvez avec bougie, coussin, encens, musique zen  etc…Vous découvrirez la joie d’y retourner. La méditation ne requière aucun matériel mais si vous voulez vous pouvez vous procurer un tapis de yoga, un bloc pour soutenir le dos ou un coussin.  En dernier du tout supprimé les distractions d’extérieur. Éteignez votre cellulaire, la télévision, le portable etc….

CHOSISSEZ  LE MÊME MOMENT

Choisissez  le même moment dans la journée ou vous vous sentez bien.  Créer un rappel soit par votre cellulaire ou par votre tablette qui aidera à une méditation quotidienne. Adopter la position de méditation la plus confortable.  Si vous préférez coucher sur un tapis, je vous suggère de déposer un bloc derrière la tête et une couverture et si vous préférez la position lotus assise (genoux croisés), je suggère de vous poser sur le mur pour garder la colonne droite, de diriger votre menton légèrement vers la poitrine et de relâcher les épaules. L’important est de ne pas perdre votre séance pour cause de posture douloureuse.

CONCENTREZ-VOUS SUR VOTRE RESPIRATION

Lorsque bien installé, débuté par la respiration. Compter mentalement en gonflant le ventre  «2»  secondes alors que vous prenez votre inspiration, puis «4» secondes alors que vous prenez votre expiration en dégonflant le ventre. Cette méthode vous donne de revenir au moment présent, nourrit votre corps, apaise et aide à rester dans la concentration de la méditation. Il est possible que vos pensées reprennent place, que votre concentration s’égard, ne vous en faites pas et reprenez tout simplement  la respiration.

ACCUEILLIR CE QUE VOUS RESSENTEZ

Pendant la séance de votre méditation, des pensées et des émotions peuvent s’exposer à vous. Accueillez-les avec douceur et compassion. Recentrez sur la respiration sans chercher à contrôler vos émotions ou vos pensées. Il est normal que la pensée remonte et prenne force pendant la méditation. Persévérez avec bienveillance.

OBSERVATION APRÈS LA SÉANCE

À la toute fin de votre méditation, observez comment vous vous ressentez de cette méditation. Êtes-vous plus calme ? Sentez-vous paisible ? Ne jugez pas votre intérieur, si vous n’avez pas réussi à rester concentré, ça viendra.

DIRIGEZ VOUS VERS DES MÉDITATIONS GUIDÉES

Si vous sentez que cela peut être avantageux, commencer en atelier, il en existe accompagner par des professeurs guidés. Vous pouvez visitez mon site pour avoir plus d’informations.

NAMASTE !